Puis-je bénéficier de l’aide à l’embauche des personnes en CIE ?

Accompagnement | Conseil | Audit RH

Puis-je bénéficier de l’aide à l’embauche des personnes en CIE ?

Le dispositif de soutien à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans se poursuit avec le CIE (Contrat Initiative Emploi) jeunes.

Le dispositif de soutien à l’embauche des personnes éloignées du secteur du travail appelé Parcours Emploi Compétence se poursuit avec le CIE (Contrat Initiative Emploi), en application des dispositions de l’arrêté préfectoral du 4 novembre 2021[1], qui l’étend désormais à un public plus large.

En effet, une aide de l’État est accordée aux employeurs relevant du champ d’application de l’assurance chômage, véritable coup de pouce pour embaucher.

BLS RH Consulting a décidé de vous dédier un article sur l’aide à l’embauche d’un demandeur d’emploi.

Le CIE jeunes : pourquoi ?

Le CIE est un contrat aidé qui offre à l’employeur la possibilité d’investir dans l’insertion professionnelle d’un demandeur d’emploi. Grâce à cette initiative, cela lui donne l’opportunité de former un salarié à ses méthodes, ses pratiques et ses valeurs. A ce titre on distingue le CIE Jeune et le CIE tout public.

Dans un milieu social vieillissant, cette aide est un atout permettant à l’employeur d’anticiper le départ des collaborateurs à la retraite et de sécuriser son recrutement.

Cette aide permet également à l’employeur de favoriser l’engagement des jeunes et des séniors en difficultés en leur accordant un accompagnement.

Ainsi, l’aide de l’État est accordée aux employeurs pour inciter à l’embauche des demandeurs d’emploi – notamment les jeunes, dans les DOM, où le taux de chômage est relative important. Les missions locales et le Pôle emploi participent à la mise en œuvre du dispositif, en lien direct avec le public concerné.

Qui est éligible à l’aide à l’embauche des jeunes en CIE ?

Entreprise :

Toutes les entreprises ainsi que les associations sont éligibles à l’aide de l’État. Cependant, celles-ci doivent être à jour de leurs cotisations.

Publics :

  • Les publics éloignés du marché du travail sans condition d’âge
  • Les jeunes de moins de 26 ans ou les jeunes de moins de 31 ans reconnus travailleurs handicapés sont éligibles à l’aide de l’Etat. De plus, ils doivent être inscrits à Pôle emploi en tant que demandeur depuis plus de 6 mois et bénéficier du RSA.
  • Les concernés sont aussi des jeunes qui n’ont pas réalisé un parcours de formation initial et inférieur à un BAC+2.
  • Les séniors de 50 ans et plus éloignés du marché du travail

Quelles sont les conditions ?

L’entreprise doit s’engager à mettre en place des actions d’accompagnement pour l’employé (formation au métier, tutorat…).

L’entreprise doit aussi être à jour de ses cotisations (avoir un échéancier ou un moratoire). Par ailleurs, l’aide ne s’obtiendra qu’après la conclusion d’une convention avec Pôle emploi.

Pour finir, le contrat conclu doit être d’une durée minimale de neuf mois (CDD ou CDI).

Les modalités de versement ?

L’aide est fixée à 47% du SMIC sur une base de 35 heures, versée trimestriellement. Elle est versée chaque trimestre par l’agence de Service et de Paiement (ASP) dont la durée de traitement de dossiers est comprise entre sept et quatorze jours.

Enfin, cette aide prévoit une prise en charge de 9 mois maximum y compris en cas de CDI.

En Martinique, une aide supplémentaire de 200€ par mois est versée par la CTM pour les embauches avant le 28-02-2022.

Avec BLS RH CONSULTING, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour la mise en place de ce dispositif ; contactez-nous.

] Arrêté fixant les taux applicables aux aides de l’Etat pour les parcours emploi compétences, Préfet de Martinique